img { max-width: 3500px; width: expression(this.width > 3500 ? 3500: true); }

mardi 6 novembre 2012

Thanks



Je n'oublis pas a nouveau ce blog, comme je l'ai précédemment dis j'ai commencé un second travail la semaine dernière, je n'ai donc pas eu une seule seconde pour moi, pour le vide dressing et encore moins pour prendre le temps d'écrire ici.

Cet article pour vous remercier du soutien que j'ai eté étonnée de recevoir, par la centaine de messages Facebook que j'ai reçu en réaction a mes derniers articles, d'encouragements, de soutien, de compréhension, un grand MERCI. A toutes et a tous, car les messieurs ont tout été aussi présents dans ces mots. Vraiment, je ne m'attendais pas a autant de retour positifs, je suis heureuse que le fait de m'ouvrir a vous ne serve pas qu'à moi même. Je ne saurais pas à quel point vous remercier, et vous montrer que ces encouragements me sont cher.

Cela me fait penser à la période ou je tenais mon Skyblog, qui est resté près de 2ans dans le top des 100 skyblogs les plus visités de France. De part mes reviews de voyages, mes concerts, mes photos. Et tout cela surtout a de nombreuses personnes qui me suivaient régulièrement.

Le bon coté des choses fut que j'étais heureuse de lire que beaucoup 'rêvaient' d'être a ma place, m'enviaient, m'encourageait et me complimentais à longueur de journée. Moi qui n'avais pas confiance en moi, et qui pensait être une ratée de la vie suite aux dire de mon père, je me réjouissais de tous ces messages. J'ai d'abord répondus a tout le monde. En Bretagne, étant très naïve, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, je n'y voyais aucun vice.

Mais très vite sont arrivés les insultes. Les menaces. La jalousie. Les moqueries. Sur mon physique, sur ma personnalité. J'ai été anéanti. La première semaine, je n'ai fais que pleurer. C'était en Novembre 2007, peu après que je sois montée sur scène a Bercy.
Je n'ai rien dis a personne de ces messages. Je les supprimais. Je pleurais. Et tous les commentaires positifs n'arrivait pas à me remonter le moral, malgré certaines qui me défendaient. J'étais tellement susceptible que je me sentais brisée.

Alors avec l'aide de mes amies, j'ai eu l'idée de me construire un faux personnage sur lequel les gens pourrait se défouler, sans que ca ne m'atteigne vraiment. Ca a vite fonctionné. Je passais pour une fille hautaine, malsaine et menteuse. J'avais honte de mon personnage. Plus le temps passait et plus de gens me détestaient et pouvait être méchant dans leurs paroles. Mais avec ce nouveau personnage "je m'en foutiste" je devais m'en foutre. Alors je faisais semblant de m'en foutre lorsque je passais sur un trottoir et que j'entendais "C'est Alice la connasse". Alors qu'au fond de moi mon coeur se pinçait et je devais mettre mes lunettes de soleil pour ne croiser aucun regard, qui aurait suffit pour m'anéantir sur place. Le peu de fois ou je croisais des regards, les gens pensait que j'étais froide et méchante. Or ce n'était que mon regard intrigué qui a toujours apprécié observé le monde qui m'entoure, et ce depuis toute petite.

Ce personnage est donc resté. Pour survivre aux attaques, je devais être fausse. Mais après avoir vécu a 14ans un autre cauchemar qui me hantera pour le reste de ma vie, qui m'a fait faire face a la mythomanie, jamais, au grand jamais je ne serais ce genre de personne. Et ce n'est qu'il y a peu de temps que j'ai décidé de me débarrassé de cette fausse carapace, comme vous avez pu le voir. Tout ca ce n'était pas moi, c'était pour me protéger.

Aujourd'hui vous pouvez chercher a m'attaquer, rien ne m'atteindra, je sais qui je suis, je n'ai plus rien a cacher. Je sors de 20 mois de thérapie intense alors que je n'ai que 21ans. Je suis ce que je suis, a vous de l'accepter ou non.

On dit souvent qu'il faut savoir faire face aux critiques pour s'améliorer.
On n'a jamais parlé de méchanceté.

Encore une fois, vous pouvez le voir, je m'attarde sur le négatif, alors qu'a la base je tenais simplement a vous dire un grand Merci, car je n'ai pas pu répondre a tout le monde. Vous êtes géniaux, merci.


16 commentaires:

Ema a dit…

Si je puis me permettre, te créer un personnage arrogant n'était peut-être pas la meilleure solution si c'est pour te faire souffrir autant. Tu dis toi même que tu manques de confiance, tu as du donc prendre vraiment sur toi à cette époque. J'ai était dans le même cas sauf que je cédais souvent. C'est pas bcp mieux je te l'accorde. Cependant, dans ton cas, tu avais une alternative que d'autres n'ont pas: ton blog. En effet, si la jalousie était a ce point accrue, c'est notamment parce que tu racontais tout ou presque. Je t'avoue que j'adorais te lire car en plus de voir ou de vivre parfois des choses plus insolites, ta manière d'écrire était sympatoche. Tu décrivais bcp de choses et on en apprenait vrmt bcp sans tomber dans la groupiasserie. J'aimais bien.

Mais la jalousie est partout. À un moment, t'avais arrêté d'écrire et mis tes articles hors ligne. Selon moi, t'aurais du le faire bcp plus tôt. Des que des blogs anti Alice ont commencé à surgir (j'avoue que ça du être bien dur, je te tire mon chapeau d'avoir supporter ça), t'aurais du réagir. Bon, t'avais une sorte de notoriété. Mais a quel prix. Si tu visionnes d'autres vidéos de fans montes sur scènes, tu verras que rare sont les fois ou elles sont insultés. Après je comprends que t'avais plaisir à raconter, à avoir pleins de visites, de fans de toi (ça à du être bizarre au début ;) ) mais si c'est pour en souffrir à l'heure actuelle...
T'as rien a prouver à personne. En tout cas, pas a des nanas de mauvais poil. Si encore c'était des insultes reçues a l'école parce que t'étais une intello, une rebelle ou quelqu'un de foncièrement différent de la masse , oui. Parce que t'as pas le choix. T'es obligée de voir certaines personnes tous les jours. Tu vas pas risquer ta carrière a te mettre en échec scolaire. Bref, tu dois faire avec. Mais dans ce cas précis, tu les connaissais pas. Elles étaient nombreuses mais insignifiante car tu traînais pas avec elles. Tu sais, un vieux proverbe dit : "Vivons heureux, vivons cachés".
Certaines fans en ont fait autant ou presque que toi dans jamais rien se prendre dans la gueule. Notamment parce qu'elles ne s'affichaient pas via le Net ou très rarement.




Je précise que mon commentaire n'est pas du tout méchant, c'est juste une constatation. Après n'oublie pas que tu pourras jamais changer les gens. Albert Einstein disait " Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un prejuge". À méditer ...

Paulynagore a dit…

Oh je me rappelle que je te "connaissais" sans te connaître en fait, puisque certaines que je "fréquentaient" à un moment ne faisaient que t'insulter, et moi bah je comprenais pas pourquoi, jdisais, "mais vous la connaissait même pas, arrêtez un peu".

Puis il y a eu ce fameux 8 mars dans l'aprem, je devais être deux tentes derrière la tienne, j'ai entendu des huées, jme suis demandé quoi, j'étais au téléphone et après j'ai entendu des "C'est Alice, elle essaye de gruger bla bla bla", j'ai eu honte à ce moment là d'entendre tous ces gens te hurler dessus, car je sais ce que c'est, jusqu'à mes 18 ans, je vivais ça, mais à l'école, et dans mon quartier, alors j'ai fait comme toi, construire une carapace pour me protéger, ça a marché, mes parents n'ont presque rien vus, je ne disais rien du tout, mais la terminale a été la pire pour moi, au point d'en devenir phobique scolaire, et de finir l'année presque chez moi (j'allais plus qu'à certains cours accompagnée d'un éducateur tellement c'était impossible pour moi d'y retourner seule) et j'ai passé mon bac en touriste puisque personne voulait me passer les cours (trop gentil) bref en tant que fan de TH j'ai fait pas mal de trucs aussi mais j'ai moins "exposé" car je ne voulais pas vivre ce que tu as vécu, j'en ai eu des insultes, skyrock hein en même temps --' mais ça me faisait rien, car pendant les concerts elles me reconaissaient pas xD

En bref comme tu le dis tu sais qui tu es c'est le principal ! Certaines sont passées à autre chose car elles ont grandi mais d'autres resteront des éternelles gamines ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez !

Juste parce que tu as vécu des choses qu'elles n'ont pas eu la chance de faire, la jalousie est présente partout et tant que ça reste sur le net, ignore les car ils sont insignifiants et n'ont généralement pas le courage de dire qui ils sont, en tout cas je te soutien ^^ continue d'être toi !

Bises

Liz'Atem a dit…

quelle est dure à porter cette putain de carapace froide, dénuée du moindre sentiment...Et pourtant...une fois quelle est là...dieu sait que c'est compliqué de s'en débarrasser...Il y a des gens que tu n'as pas dupé. Je n'ai jamais cru en toutes ces conneries.

Anonyme a dit…

Alice tu es une fille qui a l'air vraiment sympathique, tu es toute gentille, adorable et je peux comprendre la petite carapace que tu t'étais créée pour les idioties que certains pouvaient dire à ton égard, j'en ai fait de même à une certaine période de ma vie et ceux jusqu'à découvrir ton personnage,en vérité,je cherchais à te ressembler :$ Mais en vain et j'ai stoppé tout ça et je me suis délivrée, je me sens mieux désormais et je te souhaite d'aller mieux toi également parce que tu le mérites, Tu es une fille bien que beaucoup jalouse parce que toi tu es ce qu'elle aimerait être! =)

Apocalypse El a dit…

Moi, ce que j'ai pas compris, c'est que ya que toi qui t'en ai mangé plein la gueule. Pourquoi ? Juste parce qu'avec tes cheveux rouges, on te voyait de loin ? Et alors ? Que dire de flechelliot, Davina, la bande de Drinette, et même tes amies, les 'ddmz', au final, vous faisiez tous la même chose, et ya que toi qui t'en ai pris beaucoup plus dans la gueule que les autres. Juste parce que toi, on te remarquait de part la couleur différente de tes cheveux. C'est carrément stupide, hein ?
T'es une fille forte, Alice, sinon, tu ne nous décrirais pas ça sur ton blog non plus. & tu vas réussir. Continue de croire en tes rêves, comme tu le fais, continue de faire des projets, et surtout, ne perds jamais espoir.
Et puis, si, bien sur que si, tu es jolie. Tu crois que toutes ces personnes qui t'ont traité ne sont jalouse que parce que tu 'approchais' le groupe ? Bien sur que non. Prend confiance en toi, et surtout, garde tes vrai(e)s ami(e)s très, très proche. Parce que quand t'es toute seule, parce qu'au final, personne n'a voulu te soutenir lors d'une galère, eh ben, ça fait très mal. Mais t'en es pas là. Reste comme tu es. C'est difficile de faire face, de ne pas se créer un masque. Moi, j'ai pas pu faire autrement non plus. Mais, toi, t'as pas encore supprimé tous tes amis fb, ni ton blog, alors... :p
Allez, bises Alice, & on se reverra peut être un jour lors d'un concert ;)

Christie a dit…

C'est dommage que tu ais eu à te créer un personnage comme ça car dans le fond cela te faisait peut être d'autant plus souffrir car les personnes en arrivaient à te détester sans te connaître au lieu de t'envier. Je ne met pas ces deux verbes dans la même case car on peut envier une personne sans la détester, la preuve, je t'enviais (quoi qu'après avoir vieillit je ne t'enviais plus car j'ai été très heureuse avec ce que j'avais au final) mais ne t'ayant jamais connu personnellement je ne voyais aucune raison de te détester.
C'est donc dommage que tu ais eu à faire ça. Maintenant tu es arrivée à un âge (tout comme beaucoup de filles de la "communauté" dont toi et moi avons fait partie) où tu prends conscience des choses, de tes actes passés et présents, de ta personnalité, bref tu prends conscience de qui tu es réellement et je trouve ça bien que tu l'écrives (si cela peut t'aider alors tant mieux, on dit souvent qu'écrire nous aide à y voir plus clair que ce soit public ou juste pour toi).
Et j'aime bien les deux phrases de la fin "On dit souvent qu'il faut savoir faire face aux critiques pour s'améliorer.
On n'a jamais parlé de méchanceté. " ça prouve que ce mal être et ce manque de confiance en toi est passé (ou presque?!) et pour cela je t'envie :) et j'espère pouvoir y arriver quand j'aurais 21ans aussi (un an pour ça..)

Bref, je passe régulièrement ici mais je ne laisse jamais de commentaires mais cet article m'a pas mal intriguée non pas pour le côté "souvenirs" de la chose mais plutôt pour l'histoire en elle même qui me rappelle parfois ce que j'ai vécu (sauf pour le passage sur le blog et tout ce qui s'en suit mais plus pour la prise de conscience de soi, la réflexion de l'article).

Bonne continuation !
Christie

Magalie a dit…

Après avoir lu toutes ces confidences, je n'ai qu'une seule chose à te dire:

Respect.

Anonyme a dit…

J'ai le souvenir ou le jour ou j'ai entendue parler d'"Alice là fille au cheveux rouge" c'était pas en super bon termes, effectivement. Et comme on peu s'en douter quand une personne te dis "elle est comme ci, elle fait ca" ca te fou une image en tête, et à la suite de ca, je t'apprécier pas, alors que je ne te connaissez même pas... mais bon j'avais quatorze ans.
Et puis un jour, j'ai rejoins ma meilleure amie, Lola, au mac do pas loin du parc des princes ou elle était avec t'es amis et toi. Quand je suis arrivé tu était au toilettes et quand tu est sorti tu est venue me faire la bise directement. Autant te dire que l'image de la méchante fille, hautaine et compagnie est partie bien vite. Et par la suite je t'ai croisé plusieurs fois, tu ma même offert une barre de céréales une fois.. Bref tout ca pour dire que, donner une image c'est parfois plus simple, mais il y a toujours eu des moments ou tu était toi même et ou tu était très accessible, et adorable avec les gens. Et ca on s'en rend vite compte quand on à plus 14 ans, qu'on est plus une gamine qui fait comme tous le monde et qui déteste tout ce qui s'approche de son petit groupe en sucre.
Le monde Tokio Hotel à toujours était destructeur pour tous ceux qui avait un peu de chance avec eux ou qui s'en donner les moyens. La jalousie poussera toujours les gens à être méchant, ca changera jamais,surtout entre nana.
Enfin bref, t'es une jolie fille, tu m'a toujours l'air sympathique et j'espère pour toi que tu arrivera à faire tout ce que tu souhaite, peut importe les "on dit" le principale c'est de savoir qui on est, de s'assumer, et de faire ce qui nous plait, quitte à déplaire.
Bonne continuation à toi Alice, et désolé pour les fautes, c'est écrit en speed ; )

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup de sympathie et de compassion pour toi après tout ce que j'ai lu ces derniers jours. Même avant ça, je te respectais déjà, je n'ai rien contre toi. D'ailleurs, si je passe ici régulièrement, c'est même que je t'aime bien et que j'aime bien t'admirer. Donc, il ne faut pas mal interpréter ce qui va suivre:
Je pense que personne ne mérite autant de méchanceté, mais quelque part j'ai envie de te dire que tu l'as cherché. Tu provoquais vraiment les fans de TH, tu jouais vraiment la grosse peste et et tes amies aussi. Si tu dis que c'était une carapace, un rôle, je veux bien te croire. Mais c'est gros de venir se plaindre de la réaction des autres fans alors que tu faisais exprès de les provoquer...
A ne pas mal interpréter svp, aucune agressivité dans ce message.

Anonyme a dit…

Je t'ai suivis sur ton blog, de "l'époque", et je n'ai jamais ressenti de haine envers toi. Les gens sont vite jaloux quand on obtient ce qu'ils désirent le plus. Dis toi que tu as réussi à surmonter tout ca. Le plus dur est, je te le souhaite, passé. Courage pour la suite.

Anonyme a dit…

tu as oublié "personnage qui se servait des gens" car plusieurs fans t'ont déjà aider au niveau transport et ils attendent toujours l'argent que tu leur doit mais bon c'est du passé. Mon commentaire n'est pas un reflet de jalousie ou de méchanceté mais d'honnêteté (je précise pour qu'on ne l’interprète pas d'une autres manière). Sinon je me souviens de cette période où tu étais détesté des fans, c'était hallucinant, je trouvais ça ridicule surtout que tu n'étais pas la seule à les suivre partout mais avec tes cheveux on te reconnaissait. Beaucoup trop de jalousie et de méchanceté gratuite qui n'était que le reflet de l'immaturité des fans. Moi même je me mettais toujours à l'écart d'elles car je ne les supporter pas.

Laura Blueberry a dit…

J'admire vraiment tes articles mais surtout la personne que tu es devenues, je n'ai jamais poster de commentaire sur ton blog mais je te suis depuis 2007 l'époque de Tokio Hotel et ont peut vraiment remarquer le changement. Sur skyrock aillant était fan du groupe je faisais partie des filles qui t'envier, je ne rater aucune de tes actualités croquante. Et depuis que tu es sur blogspot je viens toujours faire un tour sur ton blog et tu as vraiment bien évoluée après certe je ne te connais pas mais je ne te jugerais pas. Tu as vécut ta passion a fond et qu'importe ce que les gens ont pu dire. Au moins ils se sont intéresser à quelqu'un qui avait une vie intéressante et qu'eux n'en avait pas. Je te souhaite bon courage pour la suite.

Anonyme a dit…

Je dois avouer que tes derniers articles m'ont beaucoup toucher, je passais voir ton blog de temps en temps, comme sa.
C'est dommage même si c'est normal cette fausse carapace que tu t'es crée, mais là je te trouve touchante.
Et plus humaine. Plus vrai que dans tes autres articles.

Je suis admirative de tes 20 mois de thérapie, sa fait des années qu'on me dit d'aller voir un psy pour m'aider mais je refuse. Alors vraiment je t'admire, continue comme sa.

Laura

sallyandperry a dit…

Je me souviens de cette époque ou je ne comprenais pas cette archarnement envers toi.
A l'époque j'avais bien compris que tout ce qui etait sur internet n'était que facade.
Puis un jour, dans une file d'attente, tu etait avec nous.
Tu as été très gentille, polie, tu m'as meme aidé après le concert car je me sentais pas bien du tout ( Strasbourg je ne sais plus quelle année si jamais tu te souviens )
Et je me suis demandé mais pourquoi tu faisait paraitre une telle attitude alors que tu étais quelqu'un de très gentil en réalité.
Comme quoi, se cacher derrière un personnage est bien inutile.
Bonne continuation.

Gaby-FtSt a dit…

Hey Alice,
Ca fait longtemps que je ne suis pas venue sur ton blog. Je t'ai sur Facebook, je suis Gaby Hartcher.. On ne se connait pas au fond. Je te suivais un peu sur la fin des Tokio Hotel, puisque j'étais moi-même fan.. Et j'appréciai ta personnalité, ton look, ou ton personnage peut être. Je viens de lire cet article, c'est une belle histoire .. Qui te construit toi, et même s'il y a eu des mauvaises périodes, tu en es là maintenant :) après avoir vécu pleins de choses, bonnes ou mauvaises bien sur .. C'est ce qui est en chacun de nous ^^
Bises. Gaby.

Anonyme a dit…

Ce n'était que des abruties. Critiquer une personne et penser la connaitre, tout ca à travers un blog était d'un ridicule..
Je savais que tu étais pas aimée, mais je l'ai vraiment compris lors d'un concert où je me suis retrouvée derrière toi. Le pire concert de ma vie. Poussée dans tous les sens, esquiver des coups "malencontrueusement" donné. Franchement, bravo pour avoir pu supporter tout ca et peut importe la manière.